• Jour - 1

    Aujourd'hui je commence une nouvelle vie, je pensais faire quelques choses à la Britget Jones... mais comme je ne veux que perdre du poids (et oui... je ne peux pas arrêter de fumer comme elle... vu que je ne fume pas) au final, je vais juste faire de temps en temps des articles pour vous montré mon avancé ! Evidemment, il y aura des articles sur le sport, les repas (quoi que ... eux je les mettrais surement dans Le carnet de Cuisine

    Nous sommes le 6 août 2015 et je commence aujourd'hui ma lutte contre mon obésité. Je vous présenterais régulièrement des courbes. Mais pour l'heure actuelle voici ou j'en suis : 

    Jour 1

    Comme vous pouvez le constater, je fais actuellement 102 kg pour 158 cm ce qui est considéré comme de l'obésité morbide... franchement je déteste ce mot, à côté se faire traiter de "grosse" c'est limite gentille... et pourtant c'est une terme médicale et professionnelle... mais je trouve que ce terme n'est pas correct. Comment voulez-vous que les gens arrivent à positivé pour leur perte de poids, si on leur balance dans la tronche "obésité morbide". OKAY Pour certains ça fonctionne très bien, ça fait office d'électrochoc mais moi non, ça me donne envie de rester cloîtrer chez moi avec mes livres et un paquet de bonbon. 

    Les raisons

     

    Bref, vous vous en douter, je ne fais pas ça sur un coup de tête. Pendant très longtemps, je me suis pas assumé, je complexais énormément sur mon poids. Le regard des autres n'aide pas non plus. Lorsqu'on vous regarde bizarrement, ou qu'un groupe de fille vous dépasse et se met à glousser en chuchotant "t'as vue comment elle est énorme hein peu??" (franchement les filles, vous vous croyez discrète?) notre mal-être ne fait qu'accroître. 
    Depuis peu, je commençais à reprendre confiance en moi et à apprécier mes formes, mais j'ai toujours sur que j'étais dans l'extrême. Je ne me voilais pas la face, s'apprécier ne veut pas forcément dire que c'est bon pour nous. 
    Mais il y a peu, les avis que j'entends sur mon physique commence à diverger... et oui je ne suis plus la jeune adolescente mal dans sa peau qui avait juste besoin d'un coup de croissance. Aujourd'hui je suis vue comme une femme à part entière et de part les autres, si je suis grosse : c'est ma faute. Les gens n'essayent pas de comprendre, de connaître, ils jugent avant tout. 

    Vous êtes grosse? C'est que vous bouffer trop. Non vous ne manger pas vous bouffer. C'est de votre faute. Vous bouger pas votre graisse
    Vous êtes maigre? C'est de votre faute... vous avez qu'à manger plus. Vous avez qu'à faire du sport pour muscler. 
    Vous êtes malade? Bah aller chez le médecin que voulez vous qu'on dise? 
    Vous êtes alcoolique, drogué, addict au jeux vidéo? c'est de votre faute, vous aviez qu'à pas vous y mettre 

     

    Jour 1

    Oui, je vous dis STOP ! Avant de juger (comme dans les exemples que j'ai mis la-haut) essayé de comprendre les gens. 

    Une personne est "grosse" ou "trop grosse"?
    Et alors? ça peut être du a plein de chose : une femme par rapport à des grossesses (ça ne laisse pas de séquelle plusieurs accouchements ? Les femmes savent que SI ça laisse des traces) , il peut s'agir d'une personne qui mange tout à fait normalement mais dont l'organisme prend plus facilement, qui est malade etc BREF il y a pleiiiiin de raison pour laquelle cette personne est comme elle est. Et alors?? Si elle se sent bien comme ça, pourquoi juger? 

    Une personne est "maigre" ou "trop maigre"?
    Exactement la même raison que pour les personnes corpulentes, il y a un tas de raisons pour lesquelles cette personne est ce qu'elle est. Mais tant qu'elle se sent bien, qu'est ce qui faut de plus? Oui ça peut jouer sur sa santé, et dans ce cas il faut l'aider mais en aucun cas la juger. 

    Une personne est "malade"? 
    Vous avez l'impression que cette personne n'essaye pas de s'en sortir? Peut être que le soucis est plus profond? ça ne vous est jamais arriver d'être malade et de ne pas pouvoir aller chez le médecin car vous ne pouviez pas avancer les frais? Ni acheté les médicaments à la pharmacie car même la c'était trop cher? C'est peut être le cas pour ces personnes. Il se peut aussi que le traitement qu'ils ont leur cause des effets secondaires indésirable. Mais en AUCUN CAS ce n'est de leur faute. 
    Pour tout vous avouez, des personnes de ma famille son malade, ils ont leur traitement pour se soigner, mais manque de bol, sur l'une d'entre elle, il y a comme effet secondaire un déséquilibre physique (dans le sens ou cette personne perd facilement l'équilibre parfois elle a du mal a rester debout) et la plus grande peur pour cette personne c'est que les gens pensent qu'elle est alcoolique, car c'est vrai, le fait de ne pas pouvoir garder l'équilibre ça peut faire penser à une personne saoul. Cependant ce n'est pas son cas, elle n'a pas choisi d'être malade, ni d'avoir ces soucis et pourtant le jugement des autres la suit partout. 

    Une personne souffre d'une dépendance? (alcool, drogue, nourriture, jeux vidéo etc) 
    J'avoue que la c'est un sujet difficile à aborder. Le truc, c'est que pour ça chacun est différent et chaque type de dépendance l'est aussi. A partir du moment ou la personne reconnaît sa dépendance, il y a un grand pas en avant, c'est qu'elle accepte d'avancer. Malheureusement, énormément de personne n'en ont pas conscience. Ils pensent qu'il n'y a rien de mal à.... mais ils ne se rendent pas compte à quel point ils se détruisent eux-même et détruisent leur entourage. Parfois j'ai envie de dire que c'est la faute à pas de chance ou même l'inverse... Mais ils ont ce problème et c'est une maladie. Seulement, elle est différente, elle ne peut pas être soigner par des médicaments comme un rhume. Et parfois, je les comprends, car noyer ses problèmes pour ne plus y penser, chacun y a surement penser. Certes c'est céder à la facilité, mais nous ne sommes que des Hommes et parfois la facilité nous apporte le réconfort immédiat que nous cherchons (pour nous perdre plus vite). 

     

    Bref, tout ça pour dire que j'ai entendu énormément de jugement dans ma vie, et pourtant je n'ai que 22 ans. Il y a quelques temps, j'étais aller dans un service de restauration rapide très célèbre pour son clown rouge et blanc, et évidemment, il y a eu beaucoup de réflexion... Pas de la part des personnes qui y travaille (la demoiselle qui m'a servit a été très gentille et faisait très bien son travail) mais de la part des clients. Et oui parce que j'avais commander "beaucoup" , ils étaient choqué... Mais ce n'est pas parce que je suis au comptoir seul, que je mange toute seule non plus. J'ai mon compagnon qui lui est très très mince et qui pourtant mange comme 5. Pourtant parce que je suis grosse et que j'étais seul au comptoir, j'entendais derrière mois des : 
    "p*t*n ça m'étonne pas qu'elle soit énorme ta vue tout ce qu'elle commande?
    ou bien "y'a des gens qui ont vraiment pas honte.... en plus j'suis sur qu'elle se plaint d'être grosse après
    sympa hein? je passe les plus soft évidemment car il y en a des vraiment plus méchant. 

    Il y a aussi ceux ou on ne sait pas s'ils sont juste maladroit, méchant ou de vrai co**ard... Il y a peu, je me suis fais draguer en ville, comme évidemment ça m'est arrivé très peu dans ma vie, je suis super méfiante, et j'ai tendance à me braquer facilement. Mais bon, cette personne n'avait pas l'air de se moquer alors j'ai trouvé ça mignon... au début. Après tout, certes je suis en couple, mais ça n'a jamais fait de mal d'être un peu draguer, ça fait du bien au moral. Mais quand d'un coup la personne te sort un "ah mais tu sais je suis pas contre les grosses" et un très sympa "j'aime bien aider les handicapées" (j'étais en béquille à cause d'une entorse). J'ai passé mon chemin en disant clairement que je n'étais pas intéresser (ce que j'avais déjà dis dès le départ mais de façon gentille) il a continuer un peu a me suivre et me sortir des phrases dans le même style en ponctuant avec des "allez ça te fera pas de mal de te décoincer un peu ! Surtout qu'il doit pas y avoir grand monde à te passer dessus"
    Je vous laisse imaginer dans quel état d'esprit j'étais... très énerver et évidemment , je ne pouvais m'empêcher de grommeler. Parce que quand une fille est "jolie" il faut absolument qu'elle se fasse passé dessus? Parce qu'on est pas intéresser on est forcément coincer? (oui je sais, je partais de ma décision de perdre du poids et j'en viens à un gros débat XD) 

    BREF, quand on entend ce genre de chose, on passe par plusieurs phase : 
    - la colère (on en vient à hurler à la moindre remarque dans l'heure qui suit)
    - le doute (après tout il disait peut être pas ça si méchamment?)
    - la culpabilité (au final c'est bien de notre faute ... on est énorme et on attire la pitier des gens)
    - Le bilan 

    évidemment, chaque phase a une durée différente selon les personnes, ça peut aller de quelques minutes à plusieurs jours (ou plus). Mais sérieusement, les gens ne se rendent vraiment pas compte à quel point ils peuvent être mauvais? 

    Et la petite dernière, celle qui a été mon coup de grâce et j'ai encore du mal à m'en remettre :
    Je suis aller avec une amie à la boulangerie, on voulait prendre un goûté, et je souhaitais le lui payé (pour toutes les fois ou elle m'a emmener quelques choses à mon boulot, je pouvais bien faire ça) donc, elle s'est pris un maxi pain au chocolat (pas si maxi que ça je vous assure car il est plus fin et juste un peu plus long) de mon côté je me suis pris un Donnut (pour le petit déjeuner du lendemain) un Cookie 3 chocolats (pour de suite), et 2 autres viennoiserie (type suisse ou pépito) pour mon compagnon qui était chez nous. En rigolant, mon amie me dit qu'avec moi, elle n'est pas prête de suivre son régime, sur le même ton de plaisanterie, je lui répond "oh moi tu sais j'ai laisser tomber les régimes depuis longtemps, j'aime trop la nourriture pour ça"

    Et la j'entends un des employées dire à une autre à mi voix "ça se voit qu'elle a arrêter les régimes depuis longtemps vue comment elle est....." et ils se sont mis à glousser tous les deux... ça m'a foutu un gros coup au moral... je n'ai rien oser dire (c'est pas souvent que je l'ouvre en fait XD) j'étais intérieurement ..... mal, pas détruite mais presque... Je passais une super journée avec une amie et à cause d'une réflexion merdique, le moral était bien bas, je n'ai même pas pu finir mon cookie... Mon compagnon a eu du mal à m'arracher la raison de ma petite déprime et quand il l'a su, il m'a dis "ne les écoutes pas, de toute façon il y aura toujours quelqu'un pour critiqué" ça n'a pas été d'un grand réconfort (par contre une petite séance lecture et papotage avec les copines de blog : si xD)

    Du coup... j'en reviens à ce que je disais au début : les raisons. Même si beaucoup me diront que "ce sont de mauvaises raisons" , c'est ce qui me motive le plus dans ma perte de poids. 

    1- le regard des autres. Et oui, autrui fait énormément. Je ne dis pas que je perdre pour ressembler a l'une de ses bimbos plastifier. Mais juste pour qu'on arrête de me regarder comme si j'étais ..... monstro la baleine.

    2- les vêtements. Oui oui une autre "mauvaise raison". Je ne sais pas si vous avez remarquer, mais nous les grosses, quand on va dans un magasin, soit il n'y a pas notre taille, soit le peu qu'il y est se sont des articles super moche. J'ai toujours envie d'hurler... Il y a peu, j'ai craqué, dans le rayon vêtement d'un magasin, j'étais au sous-vêtement, évidemment, le magasin met en avant les petits ensemble sexy qui doivent se vendre comme des petits pains. Mais voilà, AUCUN article a ma taille, niveau soutien-gorge il y avait maximum en 90 C (voir D mais un peu plus rare) et en culotte/tanga/string quasi rien au dessus du 42 (un peu de 44 et très rare 46) ... Je suis donc aller dans le rayon "grande taille".... comble de l'horreur : oui il y avait ma taille mais il était HORS DE QUESTION que je porte une de ces horreurs... vous savez les trucs qu'on dis souvent "ah mais c'est des vêtements de mamie" et bien je suis sur que même les mamies n'en voudrait pas ! Il faut arrêter le foutage de gueule : parce qu'on est grosse on a pas le droit d'être sexy? de mettre de jolie ensemble? 

    3- pour la santé : et oui parce qu'il y a aussi la santé qui entre en compte. On m'a aussi dis "mais c'est une mauvaise raison" euh... plaît-il? Je sens très bien quand je vais me baladé en ville que j'ai du mal, je m’essouffle rapidement, les côtes sont un cauchemar pour mes poumons, et mes jambes ne suivent presque pas... Je rentre chez moi je suis en nage, à la limite de la crise d'hyper ventilation et je met du temps à m'en remettre. Je sais aussi que mes maux de dos sont lier à mon peu d'activité physique, que peut-être mes maux de tête aussi. Alors oui, pour ma santé j'ai envie de perdre du poids, parce que je n'ai pas envie d'attendre de devoir passé au bloc opératoire pour une sleeve alors que maintenant je peux régler le problème. Il y a des gens, ils n'ont pas le choix de passé par ça pour retrouvé un poids normal et je pense qu'actuellement j'ai encore le choix. Alors j'ai envie d'essayé d'abord par moi-même, ensuite de me faire suivre par un médecin si vraiment je n'y arrive pas et en tout dernier cas penser à une solution opératoire (et encore je veux avoir des enfants avant hein) 

    4- pour me sentir bien. Et oui, même si cette 4ème raison englobe un peu les trois autres, elle reste le véritable point qui centralise ma motivation. Je veux me sentir bien. Je n'ai pas grand chose à dire la dessus. Je pense que tout le monde le comprendra =)

    Le but

    Et oui, même si j'ai des raisons, il faut que je me fixe un but a atteindre. Ce n'est pas toujours évident, je ne sais pas trop comment commencer : je me fixe 5 kg a perdre? 10, 20, 30? Alors, je me suis dis, autant que je vois qu'elle serait le poids "idéal" par rapport à ma taille. franchement, quand j'ai fais le calcul, ça m'a un peu choqué....

    Jour 1

    Bref, il faudrait que mon poids soit entre 46 et 62 kg... c'est assez.. énorme, j'ai au strict minimum 40kg à perdre... 56kg au maximum ! Je ne sais pas encore comment je vais m'y prendre, ni comment je vais faire pour le garder. Mais une chose est sur... c'est énorme, et ça ne se fera pas en une semaine. Je mettrais du temps, certes, mais le but étant de retrouvé un poids "idéal" je pense que je peux le faire. Après, il ne faut pas que j'oubli, il n'y a pas que le poids à perdre, il faut aussi que les muscles se fassent, que mon corps se remette bien. Et j'ai bien l'intention d'utiliser ce blog comme punching ball ! 

     

    Sur ces derniers mots... je ne pensais pas écrire un article aussi long... Je n'espère pas qu'il soit lu, ni même commenter, mais ça me fait du bien d'écrire ! Mais si jamais vous passez par ici, que vous avez aussi un combat contre quelque chose, n'hésitez pas à partager votre expérience =D 


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique